Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Un complément de compte rendu de la manif du 29/01

3 Février 2009 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

Très beau compte-rendu Orace, voici quelques remarques que j'aimerais rajouter :

Drapeau était au pluriel, nous portions le drapeau noir ainsi que le drapeau OCL, d'ailleurs plusieurs personnes m'ont demandé la signification de ce drapeau (je l'ai porté une bonne partie du parcours).
Pour le privé, je dirai que ceux qui étaient là sont sans doute ceux qui ont moins de problèmes que d'autres. Ceux qui sont en CDI et ceux qui sont dans des boîtes où la lutte veut encore dire quelque chose. Mon amie aurait bien aimé être présente à la manif, mais un CDD à Virgin ça laisse pas beaucoup de choix ! D'ailleurs c'est étonnant que les directions syndicales aient choisies une matinée de semaine pour cette manif. Un samedi après-midi aurait sans aucun doute élargi le mouvement et je vous laisse imaginer le monde que cela aurait pu représenter. Cela aurait fait un rassemblement plus qu'interprofessionnel, un rassemblement intersocial, pouvant regrouper les salariés "traditionnels" mais aussi tous les précaires et les mécontents qui ne peuvent pas faire grève.
En ce qui concerne la présence d'AL, j'ai pris contact avant le départ de la manif avec un infirmier portant un autocollant AL, qui fut un temps à la FA, qui fait partie d'un petit comité (3 personnes je crois) s'étant déjà réuni 2 fois ces dernières semaines, ayant essayé de contacter comme nous la liaison FA d'Antibes, sans succès. Il était dans le cortège CGT de l'hopital St-Roch (quelle présence de la CGT d'ailleurs, 50% de la manif c'était pour eux). Ils étaient 5-6 à porter des autocollants AL dans ce cortège. Mais ils ne font pas partie d'AL.
Autre contact, un technicien du spectacle qui militait à la CNT à Nice, qui m'a dit avoir quelques copains en sommeil, avoir eu connaissance du caam sans jamais vraiment osé rentrer en contact. Il m'a posé pas mal de questions sur le caam, je lui ai laissé mon numéro.
En fait il y avait aussi un 3ème drapeau, un couple Cannetan-Briguois arborait fièrement un drapeau noir bien artisanal frappé du A cerclé.
Quelques personnes sont venus spontanément se joindre, étonnés et contents de nous trouver. Des anarcho-punks qui nous ont offerts de la bière, un couple de jeunes romantiques, des indiv' ou des sympathisants.
Un cinéaste avec qui j'ai eu des contacts professionnels est venu me saluer, me disant que dans le temps ils arrivaient à faire des cortèges anars de 150-200 personnes... mais là il allait avec les intermittents.
D'ailleurs ça pose la question d' Orace, où se placer ?
Pour ma part je pense être plus utile à entretenir l'étincelle anarchiste plutôt qu'à renforcer des syndicats ou des intérêts limités. Il y a moyen d'avoir un vrai cortège, à partir du moment où on dépassera quelques dizaines, des sympathisants vont se joindre.
Pour le NPA c'est vrai qu'à un moment ils nous ont débordés, mais ça avait l'air d'être leur technique, ils étaient pas si nombreux mais ils étaient tous en hommes-sandwichs et ils ont du faire ça à tout le monde.
Question : Est-ce que je contacte les gens rencontrés (j'ai le numéro de l'infirmier et du couple au drapeau) ? Je les invite à la prochaine réunion ?

Raymond

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article