Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Compte-rendu de la réunion du Caam du 9 Mai 2009

18 Juin 2009 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

 

 

 

Cette fois, nous étions nombreux et pas virtuellement : 10 ; dont 2 nouveaux ! Après les présentations différentes de chacun d’entre-nous dont une fort intéressante, d’un de nos anciens d’Espagne(Affranchi), nous avons mis de l’ordre dans nos adresses dont vous avez eu connaissance par ailleurs, commençant un ordre du jour un peu confus bien que sympathique quand même !

C’est posé le problème d’accepter ou non l’enregistrement ou non de nos débats sur Internet, une majorité en a été d’accord. Nous avons ensuite fait le bilan et l’examen de la manif du 1 mai, dont nous avons tout lieu d’être satisfaits : nous sommes de plus en plus nombreux, visibles et appréciés , cette occasion nous permettant de nous compter et de prendre des contacts. Des propositions ont été suggérées pour les prochaines, le 13 juin par exemple. Puis a été placé le problème récurrent de la violence dont Olympe voudrait bien que nous y consacrions un peu plus de temps pour l’examiner car , c’est sûr, nos différentes opinions sont bien partagées là-dessus ! Cependant, l ‘essentiel de notre réunion y fut consacré ! Je vous livre en vrac ; subjectivement, ce que j’en ai retenu. (excusez le style, pas le temps de faire mieux !) :

Un petit topo a été préparé par Olympe par elle lu en introduction, qui ne se dit pas au clair là-dessus,( (elle n’est pas la seule, surtout avec cette matière hautement "  explosive " !) et qu’elle tient à disposition : risque de dommages collatéraux, plutôt le fait des hommes, quelle légitimité ? (défensive/offensive, le Chili désarmé est cité), ça peut être utile au pouvoir, engrenage à craindre (Baader évoqué). En tout cas, elle conclut que c’est un concept au combien utile à préciser, mais dans le calme !

-Forès cite le cas des pirates somaliens acculés à leurs actes violents par la pauvreté.

-Kuhing dit que la violence vient du pouvoir qui la suscite.

-Wolf pense que la police se sert bien de la violence et ce, avec l‘aide des médias ; on est sur la défensive.

Affran conseille de ne pas tomber dans le piège. Dans la révolution espagnole, la violence a été provoquée par le capitalisme international et l’a évité.

-Ku : nous nous trouvons dans une situation d’attente où actuellement le capitalisme n’est pas en situation de force, mais nous non plus bien que cela monte : faut l’auto-organisation à la base !

-Affran : prendre en compte que les gens ne savent plus où se situer, manquerait quelqu’un ou quelque chose, une étincelle pour que la mayonnaise prenne, un idéal à viser.

-Aken évoque la situation à la fac de Nice encore bloquée à la date et nous signale la formation d’un groupe d’Alternative Libertaire, d’une quinzaine de personnes si j’ai bien entendu, en lutte contre le LRU, mais qui ne débouche pas réellement. ( la lutte, pas le groupe !).

-Wolf dit que ce mouvement est gêné par le grenouillage des syndicats à tous les niveaux et par le traitement des médias ; l’aspect positif étant que les étudiants qui bougent ne sont pas syndiqués , sont très autonomes , évitant de se faire phagocyter.

-Kuh est méfiant pour ce qui concerne certains types de délégués dont il importe de bien définir le rôle qui, bien souvent , manque de culture de lutte. Faut insuffler la culture d’auto-organisation , prévoir, défendre le système de rotation des tâches et le mandat impératif, pour éviter le phénomène de pouvoir qui pourrit.

Finalement, il faut se rappeler que le Kapital a été créé par l’Occident et se demander comment faire converger les différents secteurs de lutte pour le mettre à mal.

S’en est suivi une discussion à bâtons rompus, en fin de réunion, où il a été difficile de s’y retrouver ( fatigue ?). Quelque points abordés : le problème de l’argent (bien sûr !) : la possibilité d’une société sans notre type de monnaie et alors de lequel pour des échanges corrects, égalitaires. Il faut de l’imagination pour ce faire dit Affra ! Des échanges de vue sur la guerre d’Espagne de 36 avec un acteur de choix en la personne de d’Affr. L’évolution de l’armée ,de ses méthodes, de son matériel . La création d’un front anti-fasciste sur Lyon en court et auquel nous nous associons. Les élections européennes avec la tentative de récupération, de magouillage de la part de la Confédération Européenne des Syndicats. Le problème lui aussi récurrent des leaders . Le problème de la guérilla , du maquis.

Voilà à peu près ce que j’ai noté , retenu et sans doute sélectionné à l’écoute . Merci pour votre indulgence quant à la présentaton.

Orace

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article