Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

COMMENT ETRE ANTINUCLEAIRE SANS DEVENIR PROEOLIEN

22 Mars 2011 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

Le développement de l’éolien industriel en France, laboratoire mondial de la saloperie nucléaire, ne manque pas de sel. Il dévoile le mobile de la marchandise renouvelable et de ses défenseurs : la poursuite de notre asservissement industriel par d’autres moyens. Le pouvoir d’État ne s’en cache même pas : vous voulez du renouvelable, vous allez en bouffer ; mais vous continuerez à bouffer tout le reste. Les organisations autoproclamées «antinucléaires», quant à elles, ménagent et aménagent : elles prétendent vouloir sortir du nucléaire mais défendent la société qui le produit ; des grands groupes pétroliers et nucléaires, seuls à même de prendre en charge les infrastructures gigantesques que réclame l’éolien industriel, elles attendent davantage d’investissements ; de la technoscience, qui nous régale chaque jour de ses prouesses, elles espèrent davantage d’innovations. Dans le meilleur des mondes électrifié, l’heure est au «mix énergétique» : l’éolien ne remplace pas le nucléaire, il vient s’y ajouter et couvrir opportunément de vert les pollutions quotidiennes et les déchets éternels. Le renouvelable industriel tant prisé par l’écologisme ne sauvera pas «la planète», il ne fera qu’assurer le développement durable du capitalisme mondial.

 

Pour la société industrielle, produire de plus en plus d’énergie est une nécessité vitale. L’administration totale de l’existence à laquelle elle nous condamne pourrait cependant s’enrayer si on lui opposait énergiquement la question des besoins : les siens ne sont pas les nôtres.

 

(Jura Libertaire, 2OO9)

58426690.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JEAN DU TERROIR 28/04/2011 17:16


Dans votre empressement à vouloir m'agresser verbalement (sans commentaire!), vous ne semblez pas avoir remarqué que je ne défendais en rien une société basée sur le "gaspillage" mais au contraire
une certaine "responsabilisation".


Nicolas 15/04/2011 17:19


Le nucléaire est nécessaire à un système basé sur le gaspillage et la surproduction, qui n'hésite pas à mettre en danger la santé et la vie des populations pour satisfaire ses besoins de profit!...
l'intelligence et la raison (ce qui semblent vous faire défaut cher Monsieur!) devraient l'emporter sur le comportement irresponsable "d'enfants gâtés" de nos dirigeants et des décideurs de ce
système!...


JEAN DU TERROIR 15/04/2011 16:11


le nucléaire est nécessaire dans un premier temps à la fois pour préserver notre "indépendance" énergétique ainsi que notre invulnérabilité militaire mais aussi...pour assurer le financement du
secteur photovoltaïque national (car il n'est pas question de subventionner les panneaux solaires chinois!).
Sinon, il reste la solution de...la réduction de la consommation soit de manière "utile" (par le financement du photovoltaïque justement) soit de manière directe (par des mesures coercitives) soit
de manière indirecte (en laissant l'augmentation des prix inciter à diminuer les dépenses de chauffage notamment).


greg 14/04/2011 17:46


avec Areva vive le poison ! le monde ne tourne plus rond !