Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Compte-rendu de la réunion du 29 octobre 2010

1 Novembre 2010 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

VENDREDI 29 OCTOBRE 2010

 

Réunion du Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

A Grasse

Chez Orace.

 

Etaient présents : outre Orace lui-même, Kuhing, Libertad, Wolfgang, Max, Martine, Alain, Le Nouveau, Didier, Funky, et Olympe.

C’est Alain qui s’est chargée de la fonction de modérateur, particulièrement difficile ce soir-là, en raison de l’actualité sociale et politique et des réactions passionnées qu’elle a suscitées.

L’ordre de jour s’est défini comm suit :

1° la nouvelle radio du CAAM ;

2° les nouveaux contacts (question d’Orace) ;

3° bilan des manifs récentes et actualité de la réforme des retraites ;

4° le contre-G8 (Wolfgang) ;

5° la foire du livre anarchiste de Marseille ;

6° actualité locale : un incinérateur à Grasse (Orace et Max) ;

7° le point sur la lutte des mapuches du Chili (Olympe).

 

Nous avons ce soir deux nouveau camarades : Didier et Funky. Funky est de Toulouse et passera de temps en temps. Il est intéressé par le contre-G8 : de sa région, ils pourraient être un millier de personnes à faire le déplacement. Didier égrène ses souvenirs de syndicaliste.

 

1° La radio

Le Nouveau pose une question sur le téléchargement. Kuhing suggère d’établir une grille de programmes. Il propose d’acquérir un enregistreur qui permettra de réaliser des émissions en direct. Prix : 72 euros. Proposition acceptée, fonds récoltés immédiatement. Propositions diverses : Wolfgang, une chronique syndicale ; Didier, une critique de livres ; Max, des reportages sur l’action du RESF ; Olympe, en alternance, émission handicap, émission femmes.

 

2° Nouveaux contacts

Question d’Orace : est-il à propos d’ajouter à la liste du CAAM des personnes qui ne partagent pas nos idées ? Plusieurs ne sont pas d’accord, et proposent plutôt la création d’une liste à part, ouverte aux sympathisants non anars. Un camarade relance la question du local. Martine donne des nouvelles de Roro. Il a créé avec des amis une association sympa, ce sont eux qui gèrent ce local situé à Nice, dont nous pourrions bénéficier.

 

3° Bilan des manifs

On évoque la dernière en date, celle d’hier, et le début de bloquage de la voie rapide. Wolfgang mentionne son échange de messages avec un responsable syndical, sur les manifs-promenades. La question se pose de rédiger un tract pour la prochaine manif, celle du 6 novembre. Didier propose aussitôt de s’en charger. Il trouve que le langage de nos tracts précédents n’est pas assez incisif ! Une discussion s’engage sur le contenu du prochain tract. Martine pense qu’il ne faut plus parler des retraites, qu’on est maintenant bien au-delà. Didier est d’accord. Pour Kuhing, on ne peu pas gagner avec des journées d’action éparpillées ; les grandes centrales syndicales utilisent les journées d’action comm soupapes de sécurité de la colère populaire. Pour Orace, les grandes centrales syndicales sont surtout occupées de préparer les prochaines élections. Un premier échange assez vif oppose Kuhing et Wolfgang, au sujet de la formulation à adopter concernant lesdites centrales syndicales. Puis Kuhing relance son idée de « grève positive ». Et c’est le sommet de l soirée : une passe d’armes pas triste entre Kuhing et Martine, le premier prêchant pour une grève économique, avec distribution gratuite de carburant et gratuité des autoroutes, et la seconde, écologiste passionnée, plaidant pour une « grève de la consommation ».

 

4° Le contre-G8

Wolfgang rend compte de la réunion du mois d’octobre, et demande que quelqu’un penne le relais por celle du mois de novembre où il ne pourra pas se rendre. Kuhing veut bien. Wolfgang explique le rôle de la structure locale, qui se charge de l’organisation. Deux collectifs sont présents : un commun ; un plus spécifiquement anar. Question de Funky : quel lieu d’accueil possible ?

 

5° La foire de Marseille

Cette rencontre est organisée par le CIRA, et se tiendra à Marseille le samedi 13 novembre prochain, avec une continuation le 14. Wolfgang s’occupe de demander une table. Il faut aussi chercher des livres à présenter. Didier promet de puiser un peu dans son fonds personnel. Olympe va demander à son frère, qui a aussi une bibliothèque bien fournie.

 

6° L’incinérateur de Grasse

Une mobilisation est en cours pour s’opposer à l’installation de cet incinérateur ; Orace et Max ont assisté à la première réunion et en font un compte-rendu.

 

7° La lutte des mapuches

La grève de la faim est finie, moyennant quelques vagues promesses du gouvernement chilien. L’arrêt de cette grève a été dictée par des motifs humanitaires, certains prisonniers étant dans un état critique. Olympe a mis en ligne une lettre écrite par le plus jeune d’entre eux.

 

Nous remercions particulièrement Max et Martine, qui avaient préparé toutes sortes de choses délicieuses. Toujours la convivialité !

 

Prochaine réunion : vendredi 3 décembre en soirée, au local niçois. Ceux qui ne pourront pas venir sont priés de le faire savoir rapidement.

 

Salutations libertaires à tous,

 

 

Olympe

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article