Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Réunion du 6 novembre 2009

9 Novembre 2009 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

Vendredi 6 novembre 2009

 

Réunion du Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

A Cannes La Bocca

Chez Olympe

 

Présent-e-s : Kuhing, Libertad, Orace, Max, Flores, Le Nouveau, Wolfgang, Affranchi, Fantasio, Olympe.

 

Ordre du jour :

-l’identité nationale (proposé par Flores) ;

-suite du soutien à la lutte des conti (Kuhing) ;

-question du local, création d’une association dite « loi 1901 » (Wolfgang, Affranchi) ; reprendre l’ancienne association d’Orace (Olympe) ;

-les événements de Poitiers (Kuhing) ;

-le mouvement des étudiants autrichiens (Wolfgang) ;

-la commémoration de la chute du mur de Berlin (Olympe) ;

-le traité de Lisbonne, et en particulier la clause qui permet dans certains cas de tuer les opposants (Kuhing) ;

(participation à la manifestation du lendemain, samedi 7 novembre, dans la foulée de la votation sur la poste.

 

Cet ordre du jour a été traité dans un joyeux désordre et en donnant lieu à plusieurs débats passionnés.

 

La lutte des conti.

Nous leur avons envoyé une aide financière à deux reprises. Un participant évoque leurs relations houleuses avec la C.G.T. Question d’Affranchi : peut-on accorder un crédit quelconque à des syndicats subventionnés par l’Etat ? Kuhing pose à Affranchi (qui a vécu les événements d’Espagne) une question historique sur la participation de la C.N.T. au gouvernement.

Flores parles des entreprises reprises en main par les salariés eux-mêmes, et notamment de Charbon Ardent, une coopérative de pêcheurs. Pour Kuhing, la formule est intéressante, mais non suffisante, car on reste dans le système. Affranchi explique le système de collectivité, qui était en vigueur autrefois en Espagne.

Théorie de Flores : de même qu’un système pire (comme le nazisme) rend les gens pires, un système meilleur pourra les améliorer. Une discussion philosophique s’engage à partir de l’idée d’Affranchi : pour lui, l’anarchie représente la perfection humaine. Débat sur les buts et les modalités de l’action anarchiste. Idée intéressante de Wolfgang, qui a une longue expérience de l’action syndicale : plus un groupe est nombreux, plus il se radicalise.

Cette partie de la réunion se clôt sur une belle formule de Kuhing :

« Le chaos constructif. »

 

Les événements de Poitiers.

Flores fait le parallèle avec les événements de Nîmes, qui n’ont connu aucun écho médiatique. Le débat est relancé sur la question récurrente de la légitimité de la violence. Libertad défend sa position de pacifiste inconditionnelle, que partage en grande partie Olympe. Kuhing n’approuve pas les méthodes de ceux que le pouvoir appelle les « casseurs », mais comprend la rage et la révolte d’une jeunesse qui ne voit pas d’avenir. Flores revient sur les événements de Strasbourg. Suggestion d’Olympe : que les femmes prennent des cours de self-défense.

 

Actions futures.

Manif pour la poste : on fixe les dernières modalités. Comme le point de départ est devant la gare SNCF de Nice, Kuhing émet l’idée d’une « convergence des luttes », qui associerait par exemple les cheminots, alors que les mouvements actuels sont souvent corporatistes.

Pour le café libertaire, toujours en projet, la question de la salle reste à résoudre. Mais le thème est trouvé :

« Identité nationale ?! Ni patrie ni frontières ?! »

Prochaine réunion du CAAM : début décembre. Elle pourrait se confondre avec le café libertaire, s’il a lieu dans cette période-là, comme nous le souhaitons.

 

Amitiés libertaires à tous !

 

Olympe

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nrv 20/11/2009 19:21


tjs proche de la cga, ou pas