Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Suite de la réunion sur le Chili

30 Octobre 2009 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

A la demande d'une camarade, j'insère ce qui suit, qui se rapporte à la réunion sur les

mapuches et qui nous a été envoyé par la copine franco-chilienne:

De: "basta de represion" <bastaderepresion@gmail.com>

D’abord, je veux aussi vous remercier pour ce « repas-conférence » qui a été
très chouette et pour votre intérêt et votre solidarité.*

Pour les sous que des camarades voudraient éventuellement envoyer ou si vous
faisiez une activité de soutien par ailleurs (vous avez un super film pour
ça !!!), le plus simple c’est d’envoyer un chèque au 20 rue du moulin Bigot
14700 Falaise. Mes parents se chargeront de faire suivre et je pourrais
facilement retirer les sous depuis là-bas et surtout sans frais parce que ça
coûte cher le transit d’argent. Et puis c’est aussi plus discret ! Le truc
(mais je vais envoyer un mail collectif pour bien expliquer tout ça) c’est
que à partir du moment où je vais remettre les pieds au Chili, c’est mieux
qu’on évite de causer de ça directement.

Je vous note maintenant deux trois remarques par rapport au compte rendu qui
dans l’ensemble donne une très bonne idée de ce qui ce passe là-bas.

D’abord, dans le compte rendu de votre dernière réunion, il est écrit que le
PS fait pire que la droite… Je tiens juste à dire que le PS, comme la
Concertation en générale d’ailleurs (la concertation est le regroupement de
parti politique qui gouverne depuis la fin de la dictature) est la
continuation de la politique de Pinochet en ce qui concerne l’invasion du
territoire mapuche. On ne peut pas dire qu’il fait pire que la droite en
dictature mais il défend simplement ce que la dictature a gagné. Quant à
faire pire, la droite arrive à grand pas au Chili, et va surement battre des
records en matière de répression bientôt.

La dictature a fait quelques 300 dirigeants mapuche disparus. La démocratie
en a assassiné trois sur des récupérations de terres. Toujours en
démocratie, près de 150 mapuche ont été ou sont concerné par la prison et
évidement la torture est toujours d’actualité, même la gégène dans certains
cas.

Ensuite, le compte rendu mentionne une période de colonisation moins
violente avec l’arrivée de colons européens pour occuper le territoire.
C’est sémantique peut-être, mais je crois qu’elle a été tout aussi violente
(déplacements de population, torture, viols, assassinas, maisons et champs
brûlés…), la différence est dans la systématisation peut-être dans le sens
ou avant ça, il s’agit carrément d’un génocide.

Et puis ensuite, dire qu’il n’existait pas de hiérarchie chez les mapuche
est un peu erroné. La différence avec ce que nous connaissons comme
hiérarchie, c’est que leur système organisationnel contenait une hiérarchie
plutôt de type fonctionnel et presque non autoritaire (sauf peut-être à la
guerre). Disons qu’une fois qu’était remis les pouvoirs, il n’était pas
question de refaire des réunions à chaque fois, les membres de la communauté
ou de la fédération remettait dans les mains du mandataire un réel pouvoir
de prendre des décisions. Ce qui est un peu différent de la pratique auto
gestionnaire que l’on connait ici ou parfois les « receveur d’un mandat »
sont à peine des porte-parole… Mais bon bref, là je me lance dans un
débat !!!

Le dernier point est sur les groupes paramilitaire. Jusqu’à maintenant le
plus connu est le comando trizano et il est très puissant, il a parfois
commi des attentats mais pas encore tué… Jusqu’à maintenat l’élimination
physique de militant est l’apanage des flics !

Voilà. Mais bon c’est un peu des détails tout ça.

Mon avion c’est demain, je vous embrasse bien fort.

Transmis par Olympe
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article