Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes... et d'ailleurs

Une grève générale illimitée que tout le monde aimerait

6 Octobre 2010 , Rédigé par Collectif Anarchiste des Alpes-Maritimes

Quels moyens d'action pour que la grève générale profite à tout le monde ?


les camarades de la RATP prévoient une grève illimitée à partir du 12 octobre.
C'est une très bonne chose et cela prouve que les directions des grandes centrales syndicales ne sont plus en mesure de canaliser les mouvements en les atomisant en journées d'actions qui ne sont que des soupapes de sécurité pour le gouvernement.

il semble cependant évident qu'une grève illimitée dans un seul secteur ne pourra pas non plus aboutir à une victoire d'ampleur et durable.

Il y a aussi en ce moment des travailleurs-ses Marseillais qui sont en conflit reconductible dans le secteurs de la distribution de l'essence et aussi dans une magasin de distribution Monoprix depuis près de 3 semaines.

Il semble naturel que l'extension du la riposte devrait s'élargir et une coordination entre les différents secteurs s'opérer.

Cependant comment faire en sorte qu' un blocage éventuel de l'économie capitaliste, s'il s'opère , soit un atout et un avantage pour l'ensemble population au lieu d'être un désagrément ?
Pourquoi ne pas, à la RATP, à partir du 12 octobre très vite, faire tourner les trains sans faire payer les voyageurs ?
On va dire "oui mais la quasi totalité des voyageurs ont déjà des cartes d'abonnement mensuelles"
Pas de problèmes , dans ce cas qu'ils distribuent les cartes orange gratuitement pour le mois suivant à tous-tes ceux et celles qui les demandent.
Alors on va dire "oui mais c'est illégal" !
Ah bon ?

Pareil pour ceux et celles qui bossent à Marseille dans les centres de stockage de carburant :
Pourquoi ne pas organiser la distribution directe et gratuite bien sur de l'essence et du Gas oil à la population ?
Les gens seraient sans doute plus content que de rester en panne sèche non ?

Et si les travailleurs des usines de bouffe se mettent en grève aussi , ce serait sympa qu'ils organisent directement la distribution des denrées alimentaires à ceux et celles qui le demandent depuis les lieux de production.

Tiens et si on faisait pareil pour tout ?

Suffirait de se mettre d'accord entre nous ! on va bien trouver les moyens de communication et de rencontre pour s'organiser ça .

 

Kuhing

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patou 20/10/2010 21:44


Bonjour, au lieu de la sempiternelle avenue Jean-Médecin (qui ne s'appelle même plus avenue de la Victoire, ça aurait pu être de bon augure...), la manif s'était déplacé à l'ouest de Nice. Bonne
pioche. Que de symboles visités : le temple de la conso Cap 3000, le siège du MEDEF (de loin quand même), le pont Napoléon 3, le CADAM et sa préfecture répressive pour les sans-papiers et enfin son
aéroport, fief de la toute puissante Chambre de Commerce et d'Industrie. A quand une petite visite chez nos chers élus Etrosi et Ciotti, alias "Les Pizzaoïolos", nom véridique donné par leurs chers
amis de l'UMP parisienne.
A tchao Viva ! Forza ! Et gardarem lou moral... Patou


thomas 11/10/2010 21:41


je suis d'accord avec martine! et je dirais même que sa serais bien qu'il y ai une rupture total de pétrole car sa met toutes les classes social dans la même ""merde"". Pour que les plus démunis ne
sois pas les seuls dans (encor une fois ^_^) la merde!


Martine 11/10/2010 20:25


Je me souviens (lors d'une grève des transporteurs il me semble), plus d'essence dans les stations et donc pratiquement plus de voitures dans les rues de Nice, mais des enfants, des familles, même
quelqu'un à cheval, le calme, les voix, les chants des oiseaux... : c'était merveilleux.
Je ne suis pas défavorable à des transports collectifs gratuits mais distribuer de l'essence pour que chacun, coincé dans sa petite voiture, puisse continuer son petit train-train (courses au
supermarché à la périphérie, travail) et polluer à tout va.
D'autre part, ce qui est bien avec l'arrêt de la distribution de l'essence, et autres énergies, c'est que ça stoppe l'économie : arrêtons tout et réfléchissons.
En voilà un de beau programme !
Martine.


Henri 11/10/2010 11:33


Thomas a raison. Mais à court terme cette gratuité par les grévistes (trajets en trains, trams, ... péages d'autoroutes bloqués, ...) vise à toucher au portefeuille les entreprises (publiques et
privées), les congénères du pouvoir politico-économique en place - et non plus comme trop souvent les usager(E)s. Cette gratuité par grévistes est assortie de tracts explicatifs et discussions :
créer ou renforcer une solidarité entre usagerEs et personnels à cette occasion. Thomas voit plus loin avec raison.


thomas 11/10/2010 09:19


Salut ! Je suis d’accord avec les façons de se faire entendre (distribution gratuite) mais il faudrait que sa évolue vers un échange. Se que je veux dire par là c’est amener les gens à se sortir de
leur individualisme ! Et non pas de prendre tel ou tel chose juste par se que c’est gratuit. Mais l’idée est très bonne selon moi reste à voir comment les gens peuvent interpréter cette acte. Hein
???